Définition du métier

 

L’activité du prothésiste dentaire consiste dans le fait d’analyser les cas prothétiques, de concevoir, élaborer, réparer, réaliser la fabrication et mettre sur le marché des dispositifs médicaux sur mesure, prothèses et orthèses dentaires.

En tant que fabricant de dispositifs médicaux sur mesure, il a la responsabilité technique des prothèses dentaires qu’il vend à ses clients prescripteurs pour le compte d’un patient donné.

 

Qualités requises

 

Un jeune doit avoir acquis un niveau scolaire de base suffisant pour faire face aux connaissances des savoirs et savoir-faire à acquérir (chimie, métallurgie, morphologie, informatique …).
Pour exercer cette profession, il faut être motivé et capable de rester extrêmement patient, concentré et attentif. Par ailleurs, il faut posséder une excellente capacité manuelle, tant de précision que d’habileté.
Ce métier réclame aussi un goût esthétique prononcé et un souci de perfection. De très bonnes aptitudes visuelles sont indispensables : différentiation des nuances de couleurs et perception des formes et reliefs.
C’est une activité qui s’exerce essentiellement assis, qui ne nécessite pas d’effort physique mais qui implique une grande tension nerveuse. Enfin, des qualités d’hygiène sont très importantes dans cette profession.

 

Analyse du travail

 

Le prothésiste dentaire conçoit et réalise des prothèses fixes ou amovibles de même que des appareils d’orthodontie.

Ces dispositifs médicaux sur mesure sont destinés à remplacer ou à corriger l’anatomie dentaire et à rétablir l’esthétique et la fonction des dents dans la sphère bucco-dentaire.

Chaque prothèse dentaire est un travail spécifique pour la fabrication proprement dite, de nombreuses techniques doivent être maîtrisées (sculpture, modelage, fonte d’alliage, application de poudre de porcelaine etc…, selon les types de travaux et les matériaux utilisés : cire, plâtre, alliages dentaires, composite, céramique, résine acrylique etc …).

C’est une profession à forte évolution technique en interactivité avec la haute technologie, et le monde médical.

Les techniques de conception et de fabrication assistées par ordinateurs (CAO / CFAO) ont modifié l’exercice quotidien de ce secteur d’activité.
Le prothésiste dentaire doit se former continuellement tout au long de sa vie professionnelle.