CP CNAMS : Le projet de réforme des retraites va plutôt dans le bon sens

Written by | Actualités

Pour la CNAMS, les grands axes de la réforme présentée par le Premier Ministre répondent aux objectifs d’universalité, d’égalité et de solidarité interprofessionnelle. La CNAMS salue l’équilibre général du projet et constate avec satisfaction que la plupart des revendications qu’elle a porté depuis le début de la concertation avec le Haut-Commissaire aux retraites, Jean-Paul DELEVOYE, seraient prises en compte.

En effet, compte tenu des spécificités de leurs régimes actuels les travailleurs indépendants étaient particulièrement en risque face à cette réforme. Or, nous avons obtenu satisfaction sur plusieurs points.
L’assiette des prélèvements sociaux des travailleurs indépendants va être revue à la baisse de façon à annuler la hausse du taux de cotisation des artisans et commerçants (de 24,75% à 28,12%) induite par la réforme.

La CNAMS se félicite du relèvement à 1000 euros de la pension de retraite minimale, mesure réclamée depuis de nombreuses années visant à mettre fin à la situation de nombreuses personnes qui ont travaillée toute leur vie, qui ont la durée de cotisation requise mais qui se retrouvent avec quelques centaines d’euros pour vivre au même titre que des personnes éligibles aux minima sociaux.
Le maintien du système des carrières longues permettant à ceux qui ont commencé à travailler tôt de partir entre 60 et 62 ans est également une mesure de bon sens ; comme celle de maintenir pour les travailleurs indépendants les réserves des régimes complémentaires.

La CNAMS approuve la décision de confier la gouvernance du système de retraites aux partenaires sociaux, condition essentielle pour ne pas risquer une remise en cause des grands équilibres du système de retraite à chaque alternance politique.

Pour la CNAMS, si cette réforme va dans le bon sens, elle restera toutefois vigilante et attentive au cours des concertations qui vont s’engager dans les jours à venir.

Par ailleurs, les artisans commerçants étant très impactés par le mouvement social actuel, la CNAMS appelle les organisations à l’origine des grèves à trouver d’autres formes de contestation afin ne pas fragiliser le tissu économique représenté par ces entreprises notamment en cette période de fêtes de fin d’année.

Contact Presse : Michèle DUVAL – 01.44.93.20.44 – michele.duval@cnams.fr

La CNAMS – Confédération Nationale des Artisans Métiers de Service et Fabrication – Présidée par Bernard STALTER représente les intérêts de plus de 400.000 entreprises artisanales représentants environ 1,26 millions d’actifs. www.cnams.fr

Last modified: 12 décembre 2019