Model Maker & ScanAnalogs Zirkonzahn

Written by | UNPPD, Produits et innovations

Modèles d’implants : planifier en numérique – fournir un pack global avec gabarit de perçage, porte-empreinte personnalisé et prothèses provisoires

Les praticiens envoient de plus en plus de scans intraoraux et d’empreintes au laboratoire. Pourtant, la vérification de l’ajustement des structures réalisées en laboratoire passe immanquablement par un modèle. La fabrication CAD/CAM de modèles est particulièrement utile pour les implants, notamment lorsque leur position et le gabarit de perçage ont été planifiés en numérique (dans l’outil de planification d’implants de Zirkonzahn par exemple).

A partir de cette planification numérique des implants, on utilise le module CAD/CAM Model Maker pour concevoir un modèle avec des analogues, offrant la possibilité de choisir entre tous les systèmes d’implants courants. Afin de répliquer la position exacte et l’inclinaison de l’axe de l’implant, on utilise non pas des analogues de laboratoire, comme pour les modèles en plâtre, mais des ScanAnalogs Zirkonzahn. Ces derniers peuvent être utilisés après la conversion des données de planification du modèle dans la fraiseuse ou l’imprimante 3D dans le modèle réalisé.

Le modèle sert à contrôler que le gabarit de perçage est parfaitement ajusté. Dans le cas d’un chargement immédiat (Immediate Loading), on l’utilise également afin de contrôler que la prothèse provisoire est parfaitement en place sur le modèle. Le laboratoire peut fournir aux praticiens un pack complet, composé d’un modèle d’implant, d’un porte-empreinte personnalisé, d’un gabarit de perçage et d’une prothèse provisoire, élargissant ainsi l’offre de prestations. Si une empreinte est prise après l’implantation, les ScanAnalogs peuvent y être vissés et scannés en tant qu’empreintes.

Les ScanAnalogs permettent ainsi de déterminer la position des implants dans le scan d’empreinte et de réaliser, à partir de là, un modèle d’implant obtenu par CAD/CAM ainsi qu’une prothèse provisoire. Dans le cas d’un scannage intraoral à l’inverse, l’on a recours au White Scanmarker de Zirkonzahn pour définir l’emplacement de l’implant.

Conception CAD d’un modèle Geller avec pivots de positionnement. Le modèle articulé numériquement peut être planifié avec des pivots de positionnement, la hauteur d’occlusion, qui a été déterminée virtuellement … ne doit plus l’être avec le modèle fraisé.
EN SAVOIR PLUS

 

 

Last modified: 24 novembre 2017